Le Lac blanc, le 9 juillet 2019

Depuis le col des Montets, par l’aiguillette d’Argentière afin de prendre les échelles en montée. Echange avec le garde de le Réserve des Aiguilles rouges. Traversée de quelques névés au-dessus de Tête aux vents et puis le lac blanc, portant bien son nom car encore couvert de neige à 50%. Pique nique au refuge ouvert et retour par les lacs de Chéserys. Lors de cette descente, nous avons photographié quelques bouquetins. Rando classique dont on ne se lasse jamais, même si la pluie nous a rafraîchis sur les derniers kilomètres.

Publicités